Leucémie : La galectine-1 en ligne de mire

Inserm le magazine :
La leucémie lymphoblastique aiguë de type B (LAL-B) est un cancer du sang associé à un mauvais pronostic, qui touche les précurseurs des lymphocytes B (cellules pré-B). L’équipe de Stéphane Mancini, chercheur Inserm à Rennes, s’attelle à mieux comprendre l’impact du microenvironnement cellulaire et des signaux qui favorisent le développement de la maladie ou induisent une résistance aux traitements. Elle a notamment étudié le rôle de la galectine-1. Cette protéine est produite par des structures de la moelle osseuse qui assurent la maintenance et la régulation des cellules souches qu’elles abritent. Connue pour contribuer à la progression cancéreuse, la galectine-1 favorise la rolifération des cellules pré-B en se liant à un récepteur présent à leur surface. Les chercheurs ont montré, sur des souris génétiquement modifiées et chez des patients, que le même mécanisme conduit à la prolifération des cellules de LAL-B qui expriment ce récepteur. Cibler ce mécanisme, en complément des thérapeutiques usuelles, pourrait donc permettre de diminuer les rechutes. A. F.

Stéphane Mancini : unité 1236 Inserm/
EFS/Université de Rennes 1, Microenvironnement et lymphocytes B : immunopathologie, différentiation cellulaire et cancer

J. Pelletier et al. iScience, 11 mars 2023 :
doi : 10.1016/j.isci.2023.106385